Les racines de la Belgique - Jean Stengers

Les racines de la Belgique jusqu'à la Révolution de 1830

KORTE INHOUD

Jean Stengers réagit, en historien, à ce qui s'écrit aujourd'hui, de plus en plus, sur l'absence de sentiment national en Belgique dans le passé. Sans doute n'est-il pas question de revenir à Pirenne : la nationalité belge n'a pas été le produit en quelque sorte naturel d'un rapprochement, dès la fin du moyen âge, entre les populations de nos régions. Des sentiments nationaux successifs sont nés au sein d'États - l'État bourguignon d'abord, puis les XVII provinces des Pays-Bas et enfin la Belgique - dont la formation a été liée dans une large mesure au sort des guerres et aux hasards de la politique. Mais une fois né le sentiment national belge, il s'est affirmé avec force, et la Belgique n'a eu que peu à envier, sur ce plan, à de grandes et anciennes nations. Ceci apparaîtra à beaucoup comme un paradoxe, presque comme une provocation, mais les deux révolutions nationales, de 1789 et de 1830, sont à cet égard pleinement parlantes. La révolution de 1830 débouche sur ce que Jean Stengers appelle le «grand siècle de la nationalité belge», qui s'étend jusqu'à la Première Guerre mondiale, et qui fera l'objet du tome 2.
Lees verder...
2000Taal: Franszie alle details...

Details

2000Uitgever: Lannoo Uitgeverij304 paginasTaal: FransISBN-10: 2873862181ISBN-13: 9782873862183
Voeg toe aan wenslijstje